Retrouvez vos fiches de paie en ligne

Retrouvez vos fiches de paie en ligne

Retrouvez vos fiches de paie en ligne

                                                                                           

 

Vous pouvez dorénavant accéder à vos fiches de paie et à vos attestations fiscales des deux dernières années directement en ligne. Ces dernières sont disponibles au format PDF et ne sont pas marquées “duplicata” comme celles disponibles dans certaines académies et constituent donc des originaux numériques.

Pour accéder à l’Espace numérique sécurisé de l’agent public de l’État, vous devrez vous munir de votre numéro de sécurité sociale ainsi que du RIB sur lequel votre paie est versée (uniquement lors de la création de votre accès).

Impôts : déduire sa cotisation

Impôts : déduire sa cotisation

Impôts : déduire sa cotisation

                                                                                           

 

Via le crédit d’impôt, vous pouvez déduire 66 % de votre cotisation syndicale de votre impôt sur le revenu.

Concrètement, si, en 2014, votre adhésion ou réadhésion au Snudi Fo 93 vous a coûté 100 €, vous pouvez réduire votre impôt sur vos revenus 2015 de 66 €.

Voici donc comment remplir sa déclaration en ligne pour bénéficier de ce crédit d’impôt.

Une fois arrivé à l’étape 3 “Revenus et charges” de votre déclaration principale, descendre jusqu’à la catégorie “Charges” et cocher “Réductions et crédits d’impôts” comme sur l’exemple.

Lors de la finalisation de votre déclaration dans la catégorie “Vos charges” vous pourrez déclarer le montant de votre adhésion dans la case 7AC intitulée “Cotisations syndicales des salariés et pensionnés”.

Veuillez indiquer dans cette case la totalité de votre cotisation (et non 66 %).

Une fois votre déclaration terminée, vous recevrez une confirmation au format PDF qui devra contenir la ligne suivante :

impot4

J’ai perdu mon reçu fiscal !

Pas de panique. Il n’est pas nécessaire d’être en possession du reçu fiscal pour faire sa déclaration de revenu. Vous pouvez déclarer votre cotisation syndicale sans problème.

En cas de contrôle fiscal, nous vous rééditerions tous les reçus nécessaires. Le cas échéant, merci d’utiliser le formulaire de contact et d’adresser votre demande à René en cliquant sur le bouton “Obtenir mon reçu fiscal” ci contre.

Je ne me rappelle plus du montant de ma cotisation !

Pour faire votre déclaration de revenu et déduire 66% de votre cotisation syndicale, vous aurez besoin du montant de votre cotisation.

Pour cela, vous pouvez soit retrouver votre confirmation d’adhésion sur votre mail ou utiliser le simulateur d’adhésion en cliquant sur le bouton “Simulateur d’adhésion” ci-contre.

Décharges de direction

Décharges de direction

Décharges de direction

                                                                                           

 

HORS REP

Maternelle
4 classes 1/4 de décharge
5 à 8 classes 1/3 de décharge
9 classes 1/2 décharge
10 classes 2/3 de décharge
à partir de 11 classes décharge complète
Elémentaire
4 classes 1/4 de décharge
5 à 8 classes 1/3 de décharge
9 à 12 classes 1/2 décharge
à partir de 13 classes décharge complète

REP / REP+

Maternelle
4 classes 1/4 de décharge
5 classes 1/3 de décharge
6 à 7 classes 1/2 décharge
8 à 9 classes 2/3 de décharge
à partir de 10 classes décharge complète
Elémentaire
5 à 7 classes 1/2 de décharge
8 à 9 classes 2/3 de décharges
à partir de 10 classes décharge complète

Les directeurs sous la tutelle des maires

Les directeurs sous la tutelle des maires

Les directeurs sous la tutelle des maires

                                                                                           

 

Dans le cadre de la campagne initiée par la FNEC FP-FO, le SNUDI-FO combat le projet de décret sur l’évaluation des enseignants dont l’application porterait un coup aux garanties statutaires collectives obtenues depuis 50 ans. Ce projet de décret découle de l’application du PPCR. Mais il a déjà été promulgué par le ministre Chatel en 2012 puis abrogé par le ministre Peillon lors de son arrivée.

Dans le projet de grille d’évaluation des enseignants élaborée par la ministre de l’Éducation nationale figure l’item n° 7 : « Contribuer à l’action de la communauté éducative et coopérer avec les parents d’élèves et les partenaires de l’école/établissement ».

Ainsi, l’enseignant serait évalué sur sa capacité à se sou mettre aux désidératas des parents et aux exigences des municipalités. C’est la suite logique de la réforme des rythmes scolaires et de l’instauration du PEdT. Après la modification du statut de l’École républicaine, la ministre s’en prend aux garanties qui fondent le statut de fonctionnaire d’État et les statuts particuliers des enseignants.

Au centre de cette transformation, le directeur d’école, principal interlocuteur des mairies et des associations de parents d’élèves, serait exposé aux redoutables conséquences de cette évaluation.

Le sommaire de ce numéro Spécial Directeurs

Les relations Directeurs – Municipalités et Parents

Les rapports Directeurs – hiérarchie

Les protocoles locaux de simplifications des tâches une volonté ministérielle de déréglementer

Projets ministériels sur le numérique : Alerte !

PPCR : Aucune revalorisation spécifique pour les directeurs

Les locaux scolaires ne sont pas des salles municipales dont les maires peuvent disposer comme bon leur semble

Recrutement des 470 listes complémentaire et accord des Exeats !

Recrutement des 470 listes complémentaire et accord des Exeats !

Recrutement des 470 listes complémentaire et accord des Exeats !

                                                                                           

 

Recrutement des 470 listes complémentaire et Exeats

  

Je soussigné(e), demande :

- le recrutement immédiat des 470 listes complémentaires du concours supplémentaires de l'académie de Créteil ainsi que des collègues sur liste complémentaire des premiers concours

- l'accord immédiat de centaines d'exeat (et pas seulement à hauteur des ineat non accordés).

**votre signature**

610 signatures = 87% de l’objectif
0
700

Partager avec vos amis :

   

Dernières Signatures
610 Mme Christelle M. Aubervilliers Juil 13, 2018
609 Thiebaut S. Epinal Juil 26, 2016
608 Mathieu D. 93250 Sep 17, 2015

Chers collègues,

Nous espérons que vos vacances se passent bien !

Vous trouverez, ci-joint et ci-dessous, un communiqué-pétition du Snudi FO 93 au 16 juillet 2015 suite aux résultats au concours qui viennent d’arriver : 500 stagiaires reçus et une liste complémentaire importante de 470 potentiels futurs stagiaires. N’hésitez pas à signer et faire signer la pétition, par retour de ce mail ou sur le site, nous avons toutes les vacances pour obtenir gain de cause ! Des accords d’exeat sont en attente, nous revendiquons auprès du DASEN et de la ministre d’ouvrir entièrement la Liste complémentaire et d’accorder au plus vite des centaines d’exeat supplémentaires !

Bonnes vacances à tous,

Pour le Snudi FO 93

Véronique Hadj-Tayeb Maury, Adrien Duquenoy, César Landron, secrétaires départementaux.

Résultats du concours supplémentaire de professeurs des écoles :

500 reçus et une liste complémentaire de 470.

Les résultats du concours supplémentaire de professeurs des écoles viennent de tomber. Il y a 500 reçus et une liste complémentaire de 470 potentiels futurs stagiaires.

Pour le Snudi FO qui, depuis des mois, demande à ce que la liste complémentaire soit ouverte a minima à hauteur de 500, c’est une victoire à mettre au compte de la bagarre menée par les collègues en demande d’exeat.

Depuis toujours, le Snudi FO affirme que la solution aux problèmes des exeat et au problème des postes, c’est le recrutement massif de fonctionnaires stagiaires.

Jusque là, la DSDEN nous indiquait qu’elle attendait l’autorisation du Ministère pour connaître le nombre de listes complémentaires possibles. C’est chose faite.

Il s’agit d’un réel espoir, pour les collègues sur liste complémentaire ET pour les collègues en demande d’exeat de voir leur situation changer radicalement.

C’est l’occasion pour l’Education nationale de mettre un frein au recrutement qui devenait massif de contractuels en lieu et place de personnels fonctionnaires stagiaires.

Pour le Snudi FO :
– recrutement immédiat des 470 listes complémentaires ainsi que des collègues sur liste complémentaire du concours 3e voie.
– accord immédiat de centaines d’exeat (et pas seulement à hauteur des ineat non accordés).

La maltraitance continue : nombreux stagiaires menacés de non-titularisation !

La maltraitance continue : nombreux stagiaires menacés de non-titularisation !

La maltraitance continue : nombreux stagiaires menacés de non-titularisation !

                                                                                           

 

Communiqué des SNUDI-FO de l’Académie de Créteil (77, 93 et 94)

Nouvelle charrette de licenciements d’enseignants fonctionnaires stagiaires dans l’Académie de Créteil ?

Des dizaines et des dizaines de stagiaires de l’Académie de Créteil sont convoqués devant le jury académique qui doit se réunir pendant trois jours les 1er, 2 et 3 juillet prochain pour décider de leur avenir.

Des dizaines et des dizaines d’enseignants fonctionnaires stagiaires de l’Académie de Créteil risquent d’être purement et simplement non titularisés, voire licenciés pour certains, alors même que le Ministère parle de « crise de recrutement » face au nombre de candidats qui se présentent au concours de Professeurs des écoles et que dans l’académie de Créteil, plusieurs centaines de contractuels (700 dans le 93) sont recrutés par Pôle Emploi pour pallier le manque d’enseignants fonctionnaires.

Alors que la formation initiale (comme la formation continue) a totalement disparu et que nos jeunes collègues ont souvent été affectés dans des classes de plus en plus ingérables accueillant des élèves de plus en plus difficiles, ce sont eux qui devraient payer le lourd tribut du manque de formation qui découle de la masterisation du concours !

De l’aveu même des formateurs, ceux-ci ne sont pas en mesure d’apporter une formation professionnelle de qualité.

La double tutelle ESPE (faculté autonome)-Education nationale a accentué cette situation. Certains stagiaires sont convoqués alors qu’ils ont eu un avis favorable de l’IEN (donc de leur employeur) et un avis défavorable de l’ESPE !

Qu’on en juge !

On met directement sur le terrain nos collègues stagiaires et on leur reproche « des difficultés de gestion de classe »… !

Alors même qu’ils n’ont jamais été en observation dans une classe et qu’ils n’ont aucune expérience professionnelle, on lit sur certains rapports des conclusions pour le moins étonnantes « la stagiaire, malgré son sérieux et le travail fourni, n’a pas encore acquis la posture attendue » et le même rapport conclut par un refus de titularisation !

Pour justifier leur convocation devant le jury académique, on reproche à certains stagiaires de faire de l’enseignement frontal, de mettre des notes chiffrées, de ne pas savoir faire de la pédagogie différenciée, d’être trop autoritaires… même si les élèves obtiennent de bons résultats scolaires !

Par ailleurs, certains collègues, notamment en Seine-et-Marne, ont passé leur année de stage dans un CP alors que les consignes ministérielles l’interdisent. Ces collègues ont appris à lire à leurs élèves et ils ne devraient pas être titularisés ? (le rapport d’inspection d’une de ces collègues indique que ses élèves ont acquis un bon niveau de lecture !).

Des stagiaires « concours 2014 exceptionnel », affectés sur une classe à plein temps l’an dernier et ayant donné toute satisfaction sont convoqués devant le jury car leur « comportement d’adulte référent est à affirmer encore davantage » !!!!

De l’aveu même de certains responsables au niveau académique, il n’y a jamais eu autant de stagiaires convoqués devant le jury  alors même que la Ministre se félicite du « haut niveau de recrutement » des candidats au CRPE et « d’avoir rétabli la formation des maîtres » !

Où est la « bienveillance » tant prônée par notre Ministre ?

Le SNUDI-FO n’acceptera pas que les stagiaires fassent les frais

 de la masterisation et de la mise en place des ESPE

 

Le SNUDI-FO intervient à tous les niveaux pour que cesse ce scandale !

 Comment pourrait-on accepter que des collègues stagiaires qui ont eu une classe en responsabilité pendant toute l’année et dont les IEN les ont jugé aptes à y exercer jusqu’au 3 juillet ne soient pas aujourd’hui titularisés ?

Pour le SNUDI FO tous ces stagiaires ont fait leurs preuves. Aucune faute grave ne peut leur être reprochée. Nombre d’entre eux nous ont fait savoir qu’en cas de redoublement ils démissionneraient car ils ne sont pas prêts à revivre « l’enfer » de cette année de stage et les pressions insupportables qu’ils ont subies toute l’année. Le SNUDI FO exige que ces stagiaires, qui ont assuré leur classe pendant toute l’année au bénéfice des élèves et de l’institution, soient titularisés.

 Va-t-on retrouver les mêmes collègues licenciés recrutés par Pôle emploi l’an prochain pour devenir contractuels sans droit ni garantie, corvéables à merci ? Pas aptes à enseigner avec le statut de fonctionnaire, mais aptes à enseigner comme contractuel ou vacataire ? Une honte !!!

Le SNUDI FO n’acceptera pas les licenciements.

Le SNUDI-FO demande une audience en urgence à la Rectrice de l’Académie de Créteil sur la base des dossiers rassemblés par le syndicat et propose aux stagiaires et aux titulaires de se rassembler vendredi 3 juillet à 18h devant le rectorat de Créteil.