Mouvement : rassemblement DSDEN ce mardi 12h

6 Juin, 2019
Chers collègues,
Vous avez reçu il y a quelques jours le communiqué du Snudi FO 93 concernant le mouvement suite à la CAPD.
Vous trouverez ci-joint:
– un communiqué commun des syndicats SNUDI FO et SPASEEN FO (syndicat FO des personnels administratifs de l’Edudation nationale).
Nouvelles modalités du mouvement des professeurs des écoles :
des conséquences inacceptables pour les personnels administratifs et enseignants
– le communiqué commun du 93 des syndicats Snudi FO – SNUipp-FSU – SE UNSA – SUD Education – CGT Educ’action qui appellent à un
rassemblement devant la DSDEN mardi prochain à 12h
CONTRE LE DYNAMITAGE DU MOUVEMENT DU 1ER DEGRE
POUR UN MOUVEMENT ORGANISÉ DANS LE 93
Nous vous appelons à y participer
Le ministre a imposé sa note de service sur la mobilité des enseignants du 1er degré.
Cette note de service conduit à supprimer la 2nde phase du mouvement dans les départements où elle existait, à imposer des voeux géographiques larges aux enseignants affectés à titre provisoire, à nommer à titre définitif des enseignants sur des voeux qu’ils n’auraient pas demandés et minore l’ancienneté générale de service dans le calcul du barème, tout ceci sans que les syndicats puissent contrôler correctement les barèmes – autant de remises en cause inacceptables du droit à mutation.
Pire, l’application mettant en place ces nouvelles modalités n’est pas au point loin s’en faut ! Les bugs se multiplient, les retards s’accumulent dans les départements où les calendriers des opérations du mouvement sont sans cesse modifiés.
Les personnels enseignants vivent avec angoisse les reports du calendrier du mouvement et la vérification de leur barème, au vu des nouvelles règles.
Le ministère anticipe sur la loi de transformation de la fonction publique qui entend vider les commissions paritaires de leur substance !
Le SNUDI-FO et le SPASEEN-FO demandent l’abandon de la note de service sur la mobilité, la création de tous les postes nécessaires dans les services pour mener à bien les missions et le retour aux dispositifs qui prévalait auparavant.
Dans l’immédiat, les droits et les conditions de travail des personnels enseignants et administratifs doivent être respectés!