Attentats à Paris

Attentats à Paris

FO choquée et révoltée salue l’intervention des fonctionnaires et agents des services publics

 

La confédération Force Ouvrière est, comme tout un chacun, choquée et révoltée par le terrorisme et la tragédie qui ont frappé la population et le pays cette nuit.

Elle tient à faire connaître sa tristesse et sa compassion pour toutes les victimes, leurs familles leurs proches.

Elle tient aussi à saluer les fonctionnaires et agents des services publics mobilisés sur le champ, dans de telles tragiques et difficiles circonstances.

Au nom de ses adhérents, elle tient d’ores et déjà à remercier des nombreux messages d’inquiétude et de solidarité parvenant des militants et organisations syndicales du monde entier.

Plus que jamais les valeurs de la république résonnent de toute leurs forces : Liberté, Egalité, Fraternité et Laïcité – Unité et indivisibilité.

Informations importantes

Ce dimanche 15 à midi, la FNEC-FP-FO a été jointe au téléphone par le directeur de cabinet de la ministre. Il nous a donné les indications suivantes:

  • Toutes les écoles et établissements scolaires et universitaires ouvrent normalement lundi matin.
  • Les voyages scolaires “occasionnels” ( sorties exceptionnelles, voyages scolaires) prévus cette semaine sont annulés. Les déplacements ordinaires ( cantine, piscine..) sont maintenus
  • Les manifestations institutionnelles inscrites au calendrier cette semaine (salon de l’éducation) sont annulées.
  • Toutes les formations ou réunions institutionnelles prévues cette semaine à tous niveaux sont annulées.
  • Concernant la minute de silence de lundi midi des consignes de souplesse ont été transmises dans la lettre de la ministre aux personnels. Il leur revient de tenir compte des niveaux, des publics et des circonstances.
  • Toutes les consignes sont transmises aux recteurs et seront rapidement consultables sur les sites académiques et le site ministériel.
Témoignages quotidiens que les enseignants font remonter au Snudi FO 93

Témoignages quotidiens que les enseignants font remonter au Snudi FO 93, Témoignages quotidiens que les enseignants font remonter au Snudi FO 93

11 juin: pour l’abrogation de la réforme du collège !

11 juin: pour l’abrogation de la réforme du collège !

manif.orangeLa grève du 11 juin

(SNFOLC, SNETAA-FO, SNES-FSU, SNEP-FSU, SUD Education, CGT Educ’action, SIES, SNCL)

pour l’abrogation du décret sur la réforme du collège

concerne aussi les personnels du 1er degré !

Le conseil syndical du Snudi FO 93, réuni le 3 juin, a pris acte positivement de l’appel du Bureau National du Snudi FO (en PJ) et du communiqué commun des syndicats des personnels du 1er degré Snudi FO – CGT Educ’action et SUD Education (en PJ et ci dessous), et partage pleinement l’analyse et les conclusions. Le Snudi FO 93 invite tous les personnels du 1er degré à en prendre connaissance, à en discuter dans les écoles.

La réforme des collèges, c’est la territorialisation de l’Ecole: c’est la casse de l’Ecole républicaine et des garanties statutaires des personnels !
——————————————————
Communiqué commun des syndicats des personnels du 1er degré
SNUDI FO, CGT Educ’action et SUD Education


Les syndicats SNUDI FO, CGT Educ’action et Sud Education des personnels du 1er degré de l’Education nationale réunis le 2 juin 2015 à Montreuil, apportent leur plein et entier soutien à la grève du 11 juin dans le 2nd degré initiée par le SNES FSU et le SNEP FSU, le SN FO LC et le SNETAA FO, CGT Educ’action, SUD Education, SIES et SNCL pour exiger l’abrogation de la réforme du collège.

Le SNUDI FO, la CGT Educ’action et Sud Education condamnent le passage en force décidé par la ministre de l’Education nationale qui a publié le décret portant sur la réforme du collège au lendemain de la puissante grève du 19 mai. Ils considèrent que cette méthode traduit le profond mépris de la ministre vis à vis des personnels et de leurs organisations syndicales.

Ils considèrent que la réforme du collège qui transfère une partie des enseignements sous l’autorité du conseil d’administration du collège n’est que la déclinaison dans le 2nd degré de la territorialisation déjà en route dans le 1er degré via les PEdT et la réforme des rythmes scolaires.

Ils considèrent que le 1er degré est aussi directement impacté par cette réforme du collège, notamment à travers :
– le projet de circulaire ministérielle mettant en cause l’existence même des SEGPA avec des conséquences désastreuses pour les personnels y exerçant et pour les élèves, – la mise en place de conseils communs école
– collège découlant de la mise en place de l’école du socle qui s’intègrent aussi dans le nouveau dispositif de la réforme du collège.

En conséquence le SNUDI FO, la CGT Educ’action et Sud Education appellent les personnels du 1er degré enseignant en SEGPA à participer à la grève du 11 juin pour exiger l’abrogation de la réforme du collège et l’abandon pur et simple du projet de circulaire ministérielle sur les SEGPA.

Considérant que la jonction des personnels du 1er et du 2nd degré est non seulement nécessaire mais qu’elle est à l’ordre du jour dans la grève pour l’abrogation du décret sur la réforme du collège mais aussi pour l’abrogation de tous les décrets instaurant la territorialisation dans l’Education nationale (PEdt – Rythmes scolaires…) le SNUDI FO, la CGT Educ’action et Sud Education appellent les personnels du 1er degré à discuter de cette proposition de grève le 11 juin.  Ils les informent que des préavis de grève ont été déposés par les fédérations FO, CGT et Sud pour le 11 juin 2015.