18 juin : rassemblement à la DSDEN

18 juin : rassemblement à la DSDEN

manif.rougeChers collègues,
Vous trouverez, ci-dessous , l’appel intersyndical à la mobilisation et au rassemblement ce jeudi 18 juin midi. Préparez vos dossiers d’écoles, audiences, délégations !

Pour le respect des seuils d’ouverture de classes !
Pour la création de tous les postes nécessaires !
Embauche immédiate de fonctionnaires d’État en nombre suffisant !
Pour le respect des droits des enseignants : permutations, exeat, temps partiels, disponibilités, détachements, allègements de service… la violence de la gestion actuelle doit cesser !

Un préavis de grève a été déposé jusque début juillet ! (Ci-joint, une lettre type d’intention de grève à remettre à l’IEN).

Ci-joint, enquête carte scolaire Snudi FO 93.

Bon courage à tous,

Pour le Snudi FO 93

César Landron

Secrétaire départemental

Enquete_carte_scolaire_FO_rentree_2015(1) (2)                    déclaration de grève 48hs avant (2)              Appel intersyndical du 18 juin 2015(1)

Communiqué intersyndical

Snuipp FSU 93 ; Snudi FO 93 ; SE Unsa 93 ; SUD Education 93 ; CGT éduc’action 93

18 juin : Groupe de travail carte scolaire !
Semaine d’actions du 15 au 19 juin :

Préparons les réunions avec les parents, demandes d’audience, rassemblement à la DSDEN (18 juin)…

 

TOUS ENSEMBLE pour le respect des seuils d’ouverture de classes du département,

TOUS ENSEMBLE pour un plan de développement du système éducatif en Seine-Saint-Denis et, donc, la création de tous les postes nécessaires !

Le jeudi 18 juin se tiendra le groupe de travail de carte scolaire, qui prépare le CTSD « d’ajustement » du 26 juin. Toutes les écoles qui ont besoin d’une ouverture de classe ou qui ne veulent pas d’une fermeture doivent être entendues !

Des pressions sont actuellement exercées sur les équipes pour accepter des augmentations d’effectifs, ou pour différer l’application des seuils « Education prioritaire » dans les écoles nouvellement classées. Refusons ces pressions ! Tous ensemble, nous devons imposer le respect des seuils d’ouverture de classe du département, en vigueur depuis les luttes de 1998 (hors éducation prioritaire : 27 en mater, 25 en élèm. En éducation prioritaire : 25 en mater, 23 en élèm).

Partout dans le département, des mobilisations se construisent. A Saint-Denis, une forte mobilisation des écoles se développe, parents et enseignants, depuis le 19 mai.

Le SNUipp-FSU 93, le Snudi FO 93, le SE Unsa 93, SUD éducation 93 et la CGT éduc’action 93 appellent tous les collègues à une semaine d’actions du 15 au 19 juin dans les écoles :

Réunions avec les parents d’élèves, pétitions ;

Rendez-vous avec les IEN pour demander que toutes les demandes d’ouvertures de classes soient bien transmises à la DSDEN ; rassemblement avec les collègues et les parents d’élèves dans les circonscriptions, à la DSDEN, audiences à la DSDEN…

Participation aux actions de grève décidées collectivement.

Et tous ensemble : rassemblement à la DSDEN jeudi 18 juin à midi, jour du groupe de travail « carte scolaire » !

Pourquoi un « plan de développement » en Seine-Saint-Denis ? Pour la création de tous les postes nécessaires !

Pour le respect des seuils d’ouverture de classes !
Pour la création de tous les postes nécessaires : RASED et postes spécialisés (aucun des 190 postes supprimés entre 2007 et 2012 n’a été rétabli) ; remplacement ; formateurs (1/4 des enseignants du 1er degré de Seine-Saint-Denis seront stagiaires, T1, T2 ou contractuels à la prochaine rentrée : aucun poste de formateur n’est créé) ; EVS, AVS…

Pour un recrutement d’enseignants en nombre suffisant : 675 contractuels, ça suffit ! Il faut plus de place aux concours ! Embauche immédiate de fonctionnaires d’Etat en nombre suffisant !
Pour la mise en œuvre réelle des dispositifs de l’Education prioritaire : moins de 10% des écoles d’éducation prioritaire auront un « plus de maîtres que de classes » ; moins de 3% des enfants de moins de trois ans seront scolarisés à la prochaine rentrée…
Pour le respect des droits des enseignants : permutations, exeat, temps partiels, disponibilités, détachements, allègements de service… la violence de la gestion actuelle doit cesser !

Un préavis de grève a été déposé jusque début juillet.

D’ores et déjà, des écoles se mobilisent pour porter leurs revendications dans le cadre de la carte scolaire, notamment pour demander une ouverture de classe, une non-fermeture, en commençant par demander des audiences à la Direction académique, auprès de l’IEN pour exposer leur situation.

Des écoles nous font savoir qu’elles décident de se rendre à la DSDEN le 18 juin, jour du groupe de travail carte scolaire.

Un préavis de grève est déposé !
Nous vous invitons à continuer à nous faire remonter vos demandes, vos craintes… notamment en complétant l’enquête carte scolaire en cliquant sur le lien suivant:

https://www.snudifo93.net/enquete-carte-scolaire/

ou en complétant l’enquête en pièce jointe.

N’hésitez pas à nous solliciter pour vous aider.

Nous invitons les collègues à se réunir dans leur école entre collègues, à lister les revendications, à proposer aux parents d’agir en commun, de demander audience rapidement pour porter les revendications et de solliciter le Syndicat.

Les syndicats du département se rencontreront demain en intersyndicale. Nous vous tiendrons informés.

Toutes les écoles qui font des demandes doivent être entendues !
Création de tous les postes nécessaires !
Respect des seuils d’ouverture !
Les revendications des écoles sont légitimes.

Enquete_carte_scolaire_FO_rentree_2015(1) (1) Enquete_carte_scolaire_FO_rentree_2015(1)(2)